Réunion technique sur l’élaboration du projet du code de Prévoyance Sociale

Ce mercredi 10 juillet, M. Aboubacar KOUROUMA, Secrétaire Général du Ministère du Travail et de la Fonction Publique, a présidé, au nom du Ministre Faya François BOUROUNO, le lancement de la réunion technique sur l’élaboration du projet du code de Prévoyance Sociale. Cette initiative vise à élargir les consultations à tous les acteurs concernés, afin que le processus d’élaboration de la loi sur la protection sociale des agents de l’État soit inclusif et participatif.

 

 

Lors de cette réunion, la Directrice Nationale Adjointe du Travail et des Lois Sociales a déclaré que cet atelier permettra de disposer d’un outil clé pour la Caisse Nationale de Prévoyance Sociale afin d’améliorer les prestations fournies à ses assurés.

 

 

Présidant la cérémonie d’ouverture, M. Aboubacar KOUROUMA a souligné l’importance de mettre en place un cadre de travail décent pour le département. « Depuis l’indépendance, notre pays ne s’est jamais doté d’un cadre légal réglementaire assurant la sécurité sociale des agents de l’État. Il est donc essentiel pour nous de protéger ces agents contre les pertes de revenus liées aux risques de la vie, qu’il s’agisse d’accidents de travail ou de maladies. Comme vous le savez, l’État a déjà consenti d’énormes efforts, le dernier en date étant la décision du Président de la République d’assurer la prise en charge médicale à hauteur de 80 % de tous les agents de l’État, conformément au protocole d’accord signé avec le mouvement syndical. »

 

 

Cette rencontre réunira pendant deux jours les représentants des structures et départements ministériels du pays.

 

 

 

Service Communication et Relations Publiques

Le Ministre Faya François BOUROUNO a présidé le conseil hebdomadaire ce lundi 1er juillet à Conakry (Compte-rendu)

Cinq (05) points étaient inscrits à l’ordre du jour :

I. Informations Générales ;

II. Suivi des recommandations de la dernière réunion (BSD) ;

III. Avancement des opérations du projet FUGAS (SG/DGFP/DNSI) ;

IV. Compte rendu des préparatifs des prochains concours de recrutement à la Fonction Publique (SNCEPC) ;

V. Divers.

 

À l’entame, Monsieur le Ministre Faya François BOUROUNO a d’abord partagé des informations relatives aux dispositions prises par le gouvernement concernant les mesures de Sécurité et Santé au Travail ainsi que les solutions envisagées pour la desserte en électricité. Il a remercié les cadres du Service National des Systèmes d’Information, de la Direction Générale de la Fonction Publique et de l’Inspection Générale de l’Administration pour le travail laborieux en cours sur la finalisation du projet FUGAS.

 

Il a ensuite instruit :

La Direction Nationale des Réformes Administratives (DNRA) de prendre en compte, dans la révision des cadres organiques, la mise en place des services de santé et sécurité au travail dans les départements ministériels ;

Le Comité de pilotage du projet de Fichier Unique de Gestion Administrative et de la Solde (FUGAS) de préparer un rapport technique sur la finalisation du projet ;

La Direction Générale de la Fonction Publique de faire le point sur les agents non postés ;

Le Bureau Stratégique de Développement (BSD) de préparer l’évaluation à mi-parcours des services à travers leur Plan d’Action Opérationnel (PAO).

 

Cette communication de Monsieur le Ministre a été suivie par la présentation des recommandations du dernier conseil, de l’état d’avancement des opérations du projet FUGAS et du compte rendu des préparatifs des prochains concours de recrutement à la Fonction Publique par les Directeurs du Bureau de Stratégie et de Développement (BSD), de la Direction Nationale des Systèmes d’Information (DNSI) et du Service National des Concours de Recrutement et Contrats (SNCEPC).

 

Enfin, le Ministre Faya François BOUROUNO a appelé les acteurs impliqués dans le processus des concours de recrutement à plus de responsabilités pour la réussite des prochaines étapes.

 

 

Service Communication et Relations Publiques

Genève : le Ministre Faya François BOUROUNO prend part à la 36e session du Conseil des Ministres de la CIPRES

Le Ministre du Travail et de la Fonction Publique, M. Faya François BOUROUNO, a pris part à la 36e session ordinaire du Conseil des Ministres de la Conférence Interafricaine de la Prévoyance Sociale (CIPRES) en marge de la Conférence Internationale du Travail.

 

Les Ministres de tutelle de la prévoyance sociale de l’organisation panafricaine ont discuté de treize points à l’ordre du jour, notamment l’adoption du rapport d’activité de la CIPRES, le rapport du Commissaire aux comptes sur les états financiers de l’exercice clos au 31 décembre 2023, l’admission de nouveaux organismes de prévoyance sociale au sein de la CIPRES, ainsi que l’examen de la situation du Fonds d’investissement Africain (FIA) des OPS des États membres de la CIPRES. Ce point est particulièrement important, compte tenu des enjeux économiques et sociaux liés à la gestion efficace des réserves des OPS.

 

Le président en exercice du Conseil des Ministres de la CIPRES pour l’année 2024, le Ministre burkinabé du Travail, de la Fonction Publique et de la Protection Sociale, M. BAZIE, a souhaité la bienvenue à ses homologues et aux différentes délégations, soulignant l’importance de la protection sociale dans nos pays.

 

Les Ministres ont ensuite examiné le compte rendu des travaux préparatoires du comité d’experts, composé des Directeurs Généraux des organismes de prévoyance sociale affiliés à la CIPRES, ainsi que des Directeurs des tutelles techniques.

 

Il est important de rappeler que la République de Guinée a intégré la CIPRES en juin 2023, devenant ainsi le 18e pays membre. La CIPRES, organisation panafricaine créée le 21 septembre 1993 à Abidjan (Côte d’Ivoire), a pour mission de veiller à l’effectivité, l’efficacité et l’harmonisation des régimes de protection sociale en Afrique. Elle fixe des règles communes de gestion et institue un contrôle de la gestion des organismes de protection sociale de son portefeuille.

 

Un communiqué du Conseil des Ministres portant sur les décisions sera publié dans les prochains jours.

 

Service Communication et Relations Publiques

Le Premier Ministre, Chef du Gouvernement, préside la réunion du Comité de Pilotage du projet FUGAS

Ce vendredi 10 mai 2024, le Premier Ministre, Monsieur Amadou Oury BAH, a présidé la première réunion du Comité de Pilotage du projet Fichier Unique de Gestion Administrative et de la Solde (FUGAS) au Ministère du Travail et de la Fonction Publique. Cette rencontre importante a vu la participation des Ministres du Travail et de la Fonction Publique, Monsieur Faya François BOUROUNO, du Budget, Monsieur Facinet SYLLA, des Postes et Télécommunications et de l’Économie Numérique, Madame Rose Pola PRICEMOU, de l’Économie et des Finances, Monsieur Mourana SOUMAH, ainsi que du Secrétaire Général du Gouvernement, Monsieur Benoit KAMANO.

L’objectif principal de cette session était de permettre au Premier Ministre de s’informer sur l’état d’avancement de ce projet stratégique, essentiel pour la maîtrise de l’effectif des fonctionnaires et de la masse salariale.

L’ordre du jour de cette réunion comprenait plusieurs points clés :

1. Ouverture de la session;
2. Présentation du projet, du rapport technique, et de l’état d’avancement du projet;
3. Planification des étapes futures;
4. Divers.

 

Les discussions ont été fructueuses, et tous les points à l’ordre du jour ont été minutieusement abordés par les membres du Comité de Pilotage. Le Ministre Faya François BOUROUNO a souligné l’importance de ce projet, qui est une priorité pour le Président de la République, le Général de corps d’armée Mamady DOUMBOUYA.

 

En conclusion, le Ministre du Travail et de la Fonction Publique a exprimé sa gratitude envers le Premier Ministre et les membres du Comité de Pilotage pour leur engagement et leur présence, qui reflètent la volonté du gouvernement de mener à bien la finalisation rapide et inclusive du projet FUGAS.

 

 

Service Communication et Relations Publiques

La Cheffe de Cabinet préside une réunion avec les Conseillers Principaux et les Représentants des différents départements ministériels

Le 10 mai 2024, une réunion a eu lieu au Ministère du Travail et de la Fonction Publique, présidée par la Cheffe de Cabinet, Mme Ramatoulaye CAMARA. L’objectif principal de cette session était de discuter de l’état d’avancement et des directives pour la formulation des épreuves des concours de recrutement des agents de l’État.

 

Au cours de cette rencontre, l’accent a été particulièrement mis sur les directives émises par le département concernant la formulation et la transmission des sujets des matières de spécialité. Ces consignes visent à garantir l’intégrité et l’efficacité du processus de sélection.

 

Reconnaissant le rôle essentiel des participants dans leurs départements respectifs, la Cheffe de Cabinet a insisté sur la nécessité de respecter rigoureusement ces directives afin d’assurer une gestion transparente et ordonnée des sujets de concours. Elle a invité les participants à s’engager activement et à transmettre ces informations au plus tard le 17 mai pour que le calendrier établi et approuvé en conseil des Ministres ne subisse aucune perturbation.

 

Pour conclure, Mme CAMARA a remercié tous les participants pour leur engagement et a exprimé son espoir que les directives et recommandations formulées lors de cette réunion soient rapidement mises en œuvre pour garantir le succès de l’organisation du concours.

 

 

Service Communication et Relations Publiques

MTFP/Conseil Scientifique : des importants projets de textes examinés sous l’égide du Secrétaire Général

Ces textes ont été examinés ce 8 mai à Conakry, sous la présidence de M. Aboubacar KOUROUMA. La séance a notamment porté sur la présentation des termes de référence de l’atelier de relecture du code du travail.

 

Au cours de cette séance, le Directeur National de la Réforme Administrative a présenté les termes de référence pour la révision des lois 025 et 0027. L’objectif est de réviser ces lois pour favoriser leur application, corriger les contradictions, combler les vides juridiques constatés, et les adapter au contexte actuel.

 

Le point sur la synthèse des travaux du Comité du Cadre de Dépenses à Moyen Terme (CDMT) a été renvoyé à d’autres séances.
Des corrections et amendements ont été apportés par les membres du Conseil Scientifique. Les textes examinés lors de ce Conseil seront validés lors d’une session de travail spécialement organisée à cet effet.

 

 

Service Communication et Relations Publiques

Le Secrétaire Général Mr Aboubacar KOUROUMA préside la session d’examen des textes

Cette plénière a mobilisé ce jeudi 02 mai 2024 les membres du conseil scientifique, autour du Secrétaire Général du Département du travail et de la fonction publique.

 

L’ordre du jour a porté sur les points suivants :

 

– Projet de texte sur le télétravail dans l’administration publique (DNRA)

– Présentation du chronogramme de l’évaluation de la representativité des organisations syndicales (DNTLS)

– Projet de texte d’évaluation des agents publics (DGFP)

– Divers

 

A l’ouverture de la session, le Secrétaire général a fletri la lenteur constatée dans le traitement des dossiers et dans la production des livrables. Il a clairement dit que tout chef de service qui ne respectera pas les délais de livraison des livrables ou qui ne fera pas preuve de diligence au sein de son service sera sanctionné sans préavis. Il a ensuite invité les chefs de services à déléguer les tâches et de s’assurer que les collègues travaillent normalement. Il les a responsabilisés de l’animation et du dynamisme dans leurs services respectifs.

– Sur le point1 de l’ordre du jour portant sur le télétravail dans l’administration publique, les échanges ont été très animés. Au vu de la pertinence de certaines observations, il a été demandé au directeur national de la reforme administrative (DNRA) de renvoyer le document à tous les collèges afin de leur permettre de s’en approprier et de formuler leurs observations.

– Au point 2, le chronogramme du processus d’évaluation de la représentativité des organisations syndicales a été présenté par le directeur national du travail et des lois sociales. Après discussions, il lui a été demandé d’amender le document en tenant compte des observations formulées.

– Au point 3, il a été demandéau directeur généralde la Fonction Publique de se concerter avec l’inspecteur général de l’administration publique afin de faire une présentation conjointe des documents d’évaluation de la performance des agents et des structures de l’administration publique.

– Dans les divers des observations ont été faites notamment sur la défaillance du système de climatisation dans certains bureaux.

 

C’est sur ces mots que Mr le Secrétaire Général a levé la séance. Rendez-vous pris pour le prochain conseil scientifique prévu le mercredi 8 mai prochain.

 

 

Service communication et Relations publiques

Le Ministre Faya François BOUROUNO Rencontre le Patronat Guinéen

Dans le cadre de son engagement à établir des liens solides avec les partenaires sociaux, le Ministre du Travail et de la Fonction Publique, Faya François BOUROUNO, a rencontré les membres du Bureau de la Confédération Générale des Entreprises de Guinée (CGE-GUI) ce lundi 15 avril. Cette initiative vise à favoriser le dialogue et à renforcer la collaboration avec les acteurs essentiels du secteur privé.

 

Au cours de cette rencontre, le Ministre BOUROUNO a exposé sa vision pour encourager le développement du secteur privé et pour intensifier l’effort sur les initiatives actuelles. Ces initiatives incluent, entre autres, le développement du dialogue tripartite, ainsi que les réformes relatives au code du travail et à la sécurité sociale. La visite du Ministre à la CGE-GUI, qualifiée d’historique par le président du patronat guinéen, a permis des échanges enrichissants et constructifs.

 

Cette réunion a également été l’occasion pour les différents acteurs présents de discuter de plusieurs chantiers de réformes importants. Ces discussions ont notamment porté sur la Loi sur la Sécurité Sociale et la mise en place d’un climat d’apaisement dans le monde du travail, ainsi que sur la nécessité de doter les travailleurs de conventions collectives adaptées.

 

La rencontre s’est conclue par une visite des locaux de l’institution, marquant ainsi la fin de cet échange productif entre le Ministre BOUROUNO et les membres du patronat guinéen.

 

Service Communication et Relations Publiques

Le Ministre préside une réunion d’information sur le projet FUGAS

Mercredi, 03 Avril 2024, C’est au cours d’une réunion qui a réuni le cabinet, le comité de pilotage du projet FUGAS, les responsables de Digitalis et le comité technique de suivi que le Chef de projet et le Directeur Général de Digitalis ont présenté le projet de Fichier Unique de Gestion Administrative et de Soldes (FUGAS) devant le Ministre du Travail et de la Fonction Publique.

 

 

Pendant cette présentation, le Chef de projet et le Directeur Général de Digitalis ont à tour de rôle présenté le projet FUGAS dans sa globalité, notamment le niveau d’avancement, les différentes épreuves de diffusion, la présentation des options de finalisation complète de la plate-forme et les mesures à envisager pour le transfert de données et de compétences.

 

Monsieur le Ministre en charge du Travail a remercié les parties prenantes impliquées dans ce projet pour les résultats obtenus.

 

Monsieur Faya François BOUROUNO a souligné l’importance du projet FUGAS pour le gouvernement et a insisté sur la livraison des livrables selon le cahier de charge.

 

Œuvrant pour la finalisation du projet FUGAS, le Ministre BOUROUNO a promis de multiplier des rencontres sur le projet.

 

À noter que la finalité du projet FUGAS est de parvenir à une gestion saine transparente des agents de l’Etat en débarrassant du Fichier de Gestion Administrative (FGA) des effectifs fictifs et en harmonisant les charges salariales.

 

 

Service Communication et Relations Publiques

Conseil Scientifique : la Charte du télétravail et le PAO 2024 du MTFP au Cœur d’une rencontre présidée par le SG

Le Conseil Scientifique du Ministère du Travail et de la Fonction Publique (MTFP) s’est réuni ce mardi 2 avril, sous la présidence du Secrétaire Général.

 

Trois (3) points étaient inscrits à l’ordre du jour :

 

1. Présentation du Plan Annuel Opérationnel (PAO) 2024 par le Bureau de Stratégie et de Développement (BSD);

2. Presentation du Projet de Charte du télétravail par la Direction Nationale de la Réforme Administrative (DNRA);

3. Divers.

Monsieur Aboubacar KOUROUMA, Secrétaire Général du MTFP à réunion technique

En ouverture de session, le Secrétaire Général a encouragé les cadres présents à participer activement à l’enrichissement des documents présentés pour examen.

 

Pour le premier point, le Directeur Général du BSD, M. Ibrahima Sory KEÏTA, a exposé les objectifs annuels du MTFP, les réformes spécifiques envisagées et les ajustements nécessaires concernant les points prioritaires du PAO, en précisant les périodes d’exécution pour le respect du calendrier établi.

 

Concernant le projet de Charte du télétravail, le Directeur National de la Réforme Administrative (DNRA), M. Moussa KEÏTA, a souligné l’intention du MTFP de réglementer le télétravail au sein de l’Administration Publique guinéenne. Ce projet vise à définir les modalités de mise en œuvre de règles collectives et uniformes applicables à tous les fonctionnaires et contractuels de l’Administration Publique.

 

Suite à ces présentations, les membres du Conseil Scientifique ont formulé des propositions visant à améliorer les documents examinés.

 

 

Service de Communication et Relations Publiques