Genève : le Ministre Faya François BOUROUNO prend part à la 36e session du Conseil des Ministres de la CIPRES à Genève, en Suisse

Le Ministre du Travail et de la Fonction Publique, M. Faya François BOUROUNO, a pris part à la 36e session ordinaire du Conseil des Ministres de la Conférence Interafricaine de la Prévoyance Sociale (CIPRES) en marge de la Conférence Internationale du Travail.

 

Les Ministres de tutelle de la prévoyance sociale de l’organisation panafricaine ont discuté de treize points à l’ordre du jour, notamment l’adoption du rapport d’activité de la CIPRES, le rapport du Commissaire aux comptes sur les états financiers de l’exercice clos au 31 décembre 2023, l’admission de nouveaux organismes de prévoyance sociale au sein de la CIPRES, ainsi que l’examen de la situation du Fonds d’investissement Africain (FIA) des OPS des États membres de la CIPRES. Ce point est particulièrement important, compte tenu des enjeux économiques et sociaux liés à la gestion efficace des réserves des OPS.

 

Le président en exercice du Conseil des Ministres de la CIPRES pour l’année 2024, le Ministre burkinabé du Travail, de la Fonction Publique et de la Protection Sociale, M. BAZIE, a souhaité la bienvenue à ses homologues et aux différentes délégations, soulignant l’importance de la protection sociale dans nos pays.

 

Les Ministres ont ensuite examiné le compte rendu des travaux préparatoires du comité d’experts, composé des Directeurs Généraux des organismes de prévoyance sociale affiliés à la CIPRES, ainsi que des Directeurs des tutelles techniques.

 

Il est important de rappeler que la République de Guinée a intégré la CIPRES en juin 2023, devenant ainsi le 18e pays membre. La CIPRES, organisation panafricaine créée le 21 septembre 1993 à Abidjan (Côte d’Ivoire), a pour mission de veiller à l’effectivité, l’efficacité et l’harmonisation des régimes de protection sociale en Afrique. Elle fixe des règles communes de gestion et institue un contrôle de la gestion des organismes de protection sociale de son portefeuille.

 

Un communiqué du Conseil des Ministres portant sur les décisions sera publié dans les prochains jours.

 

Service Communication et Relations Publiques

Communiqué relatif à l’existence de réseaux d’escroquerie aux Concours de Recrutement à la Fonction Publique session 2024

Le Ministère du Travail et de la Fonction Publique constate avec regret l’existence de réseaux d’escrocs qui extorquent de l’argent aux candidats aux concours de recrutement de nouveaux fonctionnaires session 2024 en vue de leur admission et leur intégration à la Fonction Publique.

 

 

A ce jour, grâce au professionnalisme des services de la brigade de recherche de la gendarmerie de Matam, un premier escroc a été découvert et mis aux arrêts.

 

Le Ministère lance un appel à tous les candidats qui ont dû payer de l’argent à des personnes pour leur admission aux concours de venir réclamer leur remboursement à la Brigade de recherches de la gendarmerie de MATAM ou d’appeler au numéro de téléphone 666 90 23 02 pour signaler et dénoncer ces réseaux d’escrocs.

 

Le Ministère du Travail et de la Fonction Publique assure l’ensemble des jeunes diplômés candidats que le principe d’égalité de chance est et sera garanti à tous durant tout le processus des concours de recrutements de nouveaux fonctionnaires comme prôné par les Hautes Autorités de notre pays.

 

Le Ministre du Travail et de la Fonction Publique reçu en audience par le Directeur Général du Bureau International du Travail (BIT)

Genève, mardi 11 juin 2024 – Monsieur le Ministre Faya François BOUROUNO, accompagné de SEM Lounceny CONDE, Ambassadeur et Représentant permanent de la République de Guinée auprès de l’ONU à Genève et à Vienne, ainsi que des cadres de son département et des représentants des partenaires sociaux, a rencontré, en marge de la Conférence Internationale du Travail (CIT), Monsieur Gilbert F. HOUNGBO, Directeur Général du Bureau International du Travail (BIT).

 

 

Le Ministre BOUROUNO a transmis les salutations du Chef de l’État et exprimé sa reconnaissance pour l’invitation à participer au lancement de la coalition mondiale sur la justice sociale en marge de la 111ème session de la Conférence Internationale du Travail en 2023.

 

 

Le Ministre BOUROUNO a particulièrement remercié et exprimé la satisfaction de la Guinée pour les appuis multiformes que le Bureau International du Travail apporte à la Guinée. Au cours de l’audience, les deux personnalités ont discuté de plusieurs questions d’intérêt commun et ont passé en revue les réformes en cours et envisagées dans les domaines du travail, de la protection sociale, de la sécurité et de la santé au travail, et discuté du soutien technique et financier que le BIT pourrait apporter au pays.

 

 

Le Ministre a également exprimé sa gratitude au Directeur Général du BIT pour la réalisation de l’étude actuarielle visant l’extension de la couverture sociale et la mise en place d’un système d’assurance maladie en faveur des travailleurs du secteur public.

 

 

Le Ministre BOUROUNO a profité de l’occasion pour remettre au Directeur Général du BIT le rapport annuel du Conseil National du Dialogue Social (CNDS) pour l’exercice 2023 et la Charte Nationale du Dialogue Social.

 

 

Pour conclure, le Ministre a exprimé le souhait du gouvernement guinéen d’accueillir très prochainement le Directeur Général du Bureau International du Travail en Guinée.

 

 

 

Service Communication et Relations Publiques

Concours d’accès à la Fonction Publique session 2024: les résultats du Groupe 3 sont disponibles

Dans le cadre du concours de recrutement de nouveaux fonctionnaires, session 2024, le Ministère du Travail et de la Fonction Publique a le plaisir d’informer les candidats du groupe 3 que les résultats sont disponibles sur les différents canaux de Communication officiels du Ministère du Travail et de la Fonction Publique.

 

Il s’agit du :

 

*  Ministère des Affaires Étrangères de l’intégration africaine et les guinéens Établis à l’Etranger;

 

Resultats-Groupe3-MAEIAGEE

 

* Ministère de la Jeunesse et des Sports;

 

Resultats-Groupe3-MJS

 

*  Ministère du Plan et de la Coopération Internationale;

 

Resultats-Groupe3-MPCI

 

*  Ministère de la Justice et des Droits de l’homme.

 

Resultats-Groupe3-MJDH

 

 

Service Communication et Relations Publiques

Le Ministre BOUROUNO lance les épreuves du Groupe 3 au Collège Yaguine et Fodé de Yimbaya

Le Ministre du Travail et de la Fonction Publique a présidé le lancement du Concours Groupe 3 dans l’après-midi de ce samedi 8 juin 2024 dans deux établissements respectifs : le Lycée et Collège Yaguine et Fodé de Yimbaya.

 

Au total, 9 741 candidats ont participé à ce concours ce samedi dans les centres de Conakry et ceux de Kankan pour le compte de cinq départements ministériels, à savoir :

 

* Le Ministère des Affaires Étrangères, de l’Intégration Africaine et des Guinéens Établis à l’Étranger (4 054 candidats)

* Le Ministère du Plan et de la Coopération Internationale (2 404 candidats)

* Le Ministère de la Justice et des Droits de l’Homme (1 961 candidats)

* Le Ministère de la Jeunesse et des Sports (1 322 candidats)

 

Dans les salles de concours, le Ministre du Travail et de la Fonction Publique a tout d’abord partagé la vision du Gouvernement concernant le recrutement de nouveaux fonctionnaires. Monsieur le Ministre Faya François BOUROUNO a également rassuré les candidats sur la transparence qui caractérise le processus de ce concours.

 

Il est à rappeler que les prochains concours sont prévus après les examens nationaux. Leur programmation fera l’objet d’une annonce officielle.

 

Service Communication et Relations Publiques

Le Ministre Faya François BOUROUNO échange avec le Directeur du Centre de formation de Turin

Genève, 6 juin 2024 – Monsieur le Ministre du Travail et de la Fonction Publique, accompagné des cadres de son département ainsi que des représentants du patronat et du syndicat, a eu une séance de travail avec M. Giuseppe ZEFOLA, Directeur du Centre international de formation de Turin.

 

Les échanges ont porté sur le renforcement de la collaboration entre la Guinée et le Centre de formation de Turin, notamment en matière de formation des cadres en inspection du travail et en sécurité sociale.

 

Cette rencontre a également permis de discuter des perspectives pour la création de nouveaux programmes de formation en Guinée, incluant l’ouverture d’un master en économie du travail à l’université Général Lansana Conté de Sonfonia.

 

Cette collaboration prometteuse avec le Centre international de formation de Turin ouvre de nouvelles opportunités pour le renforcement des capacités des cadres guinéens et contribue à l’objectif de travail décent en Guinée. Forte de 60 ans d’expérience et de huit masters spécialisés, cette coopération est essentielle pour le développement des compétences dans le domaine du travail.

 

Service Communication et Relations Publiques

Le Ministre Faya François BOUROUNO rencontre le Directeur des marchés du travail inclusifs, des relations professionnelles et des conditions de travail de l’OIT

En séjour de travail à Genève depuis plusieurs jours, Monsieur le Ministre du Travail et de la Fonction Publique, Faya François BOUROUNO poursuit ses efforts de promotion d’un travail décent en République de Guinée. 

 

Accompagné des cadres de son département, le Ministre BOUROUNO a échangé, ce jeudi 06 juin 2024 avec le Directeur des marchés du travail inclusifs, des relations professionnelles et des conditions de travail de l’Organisation Internationale du Travail (OIT). Cette branche est chargée de fournir une assistance technique aux membres de l’OIT et d’élargir la base de connaissances sur divers sujets liés au travail, incluant les salaires, le temps de travail, les conditions de travail, la négociation collective, les relations professionnelles, les modalités contractuelles et la sécurité sur le marché du travail.

 

Monsieur le Ministre, après avoir remercié le Directeur pour son soutien à son département, a sollicité l’appui du BIT sur des questions de négociation collective et de révision des conventions collectives et sectorielles en Guinée.

 

En réponse, le Directeur a remercié la délégation guinéenne pour la collaboration fructueuse existant entre le BIT et la Guinée. Il a exprimé la volonté de son institution d’accompagner la Guinée dans la formation des cadres dans le domaine du travail, notamment en matière de négociation collective.

 

 

Service Communication et Relations Publiques

Le Ministre du Travail et de la Fonction Publique reçu en audience par la Directrice de la Protection Sociale Universelle du BIT

Genève, mercredi 5 juin 2024 – En marge des travaux de la 112ème Conférence Internationale du Travail à Genève, Monsieur le Ministre Faya François BOUROUNO a été reçu en audience par Mme Shahra RAZAVI, Directrice du Département de la Protection Sociale Universelle de l’Organisation Internationale du Travail (OIT).

 

Le ministre était accompagné de SEM Lounceny CONDE, Ambassadeur et Représentant permanent de la République de Guinée auprès de l’Office des Nations Unies à Genève et à Vienne, ainsi que de cadres de son département et des représentants du syndicat et du patronat.

 

 

Lors de cette rencontre, le Ministre BOUROUNO a souligné les avancées significatives enregistrées par la Guinée dans le domaine de la protection sociale, les perspectives en cours et l’appui de l’OIT aux institutions de couverture sociale du pays. Il a notamment exprimé sa gratitude envers le Département de la Protection Sociale de l’OIT pour son soutien constant à la Guinée, en particulier à travers la Caisse Nationale de Sécurité Sociale (CNSS) et la Caisse Nationale de Protection Sociale (CNPS). Cela inclut la réalisation d’études actuarielles sur l’extension de la couverture sociale aux travailleurs de l’économie informelle, l’évaluation actuarielle des branches pensions de retraite, risques professionnels et prestations familiales, ainsi que l’analyse en cours sur la conformité du projet de code de sécurité sociale avec la Convention 102 sur la norme minimale de sécurité sociale.

 

 

Le Ministre a également souligné l’importance de cette rencontre, en insistant sur le fait que le Président de la République, le Général de Corps d’Armée Mamadi Doumbouya, accorde une grande importance à la dimension sociale dans toutes ses composantes, notamment à la protection sociale. La couverture sociale universelle est un enjeu majeur pour toutes les parties prenantes (gouvernement, syndicat, patronat), car la protection sociale est vue comme un instrument essentiel pour lutter contre l’extrême pauvreté. Il est donc primordial de rassembler tous les Guinéens, qu’ils soient en activité ou non, sous le parapluie de la protection sociale.

 

 

Cette rencontre ouvre également la voie à la souscription de la Guinée au programme d’accélération pour l’emploi de l’OIT.

 

 

Mme Shahra RAZAVI a, de son côté, exprimé la volonté de son institution de soutenir la Guinée dans le cadre des nombreuses réformes amorcées, notamment l’accélération de l’étude actuarielle sur la protection sociale et sa souscription au programme d’accélération pour l’emploi et le travail décent.

 

 

Service Communication et Relations Publiques

Discours de Monsieur le Ministre du Travail et de la Fonction Publique à la 112ème Session de la Conférence Internationale du Travail, Genève 2024

Monsieur le Président de la Conférence Internationale du Travail ;

 

– Monsieur le Directeur Général du Bureau International du Travail ;

 

– Mesdames et Messieurs les Représentants des Etats membres de l’Organisation Internationale du Travail ;

 

– Distingués délégués ;

 

– Mesdames et Messieurs,

Permettez-moi de vous transmettre mes félicitations et celles de Son Excellence Monsieur le Président de la République de Guinée, Mamadi DOUMBOUYA, ainsi que du Premier Ministre, Chef du Gouvernement, Monsieur Amadou Oury BAH, pour votre élection comme Président de la présente session de la Conférence Internationale du Travail. Je n’ai aucun doute que votre compétence et votre expérience vous permettront de mener à bien cette 112ème session. Je vous assure du soutien total de la délégation qui m’accompagne pour la réussite de cette mission commune.

 

Monsieur le Président,
La présente conférence se déroule dans un contexte où la question de la protection sociale des travailleurs est au centre des préoccupations mondiales. Plusieurs efforts sont déployés par les instances de l’Organisation Internationale du Travail et par l’ensemble des acteurs de la communauté internationale pour établir les bases d’une protection sociale universelle pour tous les acteurs du monde du travail.

 

En ce sens, je salue fortement que l’Organisation Internationale du Travail ait montré la voie, à travers des orientations sur la protection des travailleurs, pour donner suite aux conclusions adoptées par la 111ème session de la Conférence Internationale du Travail de l’année dernière.
Monsieur le Président,

 

Distingués délégués,

 

Le gouvernement guinéen s’est fixé comme objectif de doter le pays d’un cadre de protection sociale universelle, en inscrivant cette priorité au sommet de son agenda. À cet effet, des mécanismes concrets ont été mis en place pour élargir la couverture sociale et améliorer les conditions de vie des populations.

 

La Caisse Nationale de Prévoyance Sociale a été créée pour la couverture sociale des travailleurs du secteur public. Des centres de diagnostics ont été mis en place pour améliorer la prise en charge sanitaire des travailleurs des secteurs mixtes et privés. L’assurance maladie pour les travailleurs du secteur public est effective, et le programme d’extension de la couverture sociale au secteur informel est en cours de mise en œuvre.

 

Par ailleurs, des chantiers d’élaboration du code de prévoyance sociale, de révision des codes du travail et de sécurité sociale ont été lancés. En effet, notre pays est pleinement engagé à garantir que chaque travailleur exerce dans des conditions décentes et que chaque lieu de travail en Guinée soit sûr et sain.

 

Mesdames et Messieurs,
Je salue les initiatives et les efforts importants de l’OIT pour soutenir les politiques et stratégies en vue d’une transition juste vers des économies et des sociétés écologiquement durables. La Guinée s’est engagée à se joindre aux autres pays membres pour relever les défis en matière de développement durable et reste mobilisée pour soutenir les capacités du BIT afin de garantir des emplois décents dans un monde en mutation.

 

Monsieur le Président,
En abordant la question de la justice sociale, le monde entier reconnaît que sans justice sociale, il n’y a pas de paix. C’est pourquoi, la justice sociale doit être un levier central de nos politiques et stratégies de développement, conformément à la vision de l’OIT et à la Déclaration de Philadelphie.
En Guinée, depuis son accession à la magistrature suprême, le Président de la République, Mamadi DOUMBOUYA, a ouvert des consultations avec toutes les composantes de la nation pour cerner les préoccupations des acteurs sociaux, économiques et politiques. Ces consultations ont inspiré le programme de référence intérimaire, dont la mise en œuvre a permis de réaliser des progrès importants.
Pour garantir une croissance inclusive et réductrice de la pauvreté, des ponctions sont directement opérées sur les revenus tirés de l’exploitation minière et redistribuées aux communautés à travers l’Agence Nationale de Financement des Collectivités. De plus, plusieurs conventions collectives ont été initiées pour revaloriser le salaire minimum des travailleurs les plus défavorisés dans les secteurs les plus dynamiques de l’économie guinéenne.

 

Je cite également la mise en place de nouveaux instruments de protection sociale, tels que l’entrée en vigueur du régime contributif pour abonder les fonds de pension et de maladie des agents de l’État ; la répartition des richesses à travers la prise en charge des indigents ; la mise en place d’une liste des maladies professionnelles indemnisables ; l’amélioration des revenus des travailleurs dans les secteurs public et privé avec l’augmentation de 35 % du salaire indiciaire des fonctionnaires ; l’augmentation des indemnités de logement et de transport, de l’allocation familiale des agents publics et la revalorisation des pensions de retraite. Pour les travailleurs du secteur privé, la revalorisation moyenne de 70 % et la mensualisation du paiement des pensions.

 

Aussi, le Gouvernement a pris des mesures concrètes pour mettre en place un cadre national du dialogue social par la création du Conseil National du Dialogue Social, dont la mission est d’assurer la concertation permanente entre l’État et les partenaires sociaux.
Pour soutenir cette dynamique, la Confédération Générale des Travailleurs de Guinée (CGEGUI), patronat unifié, a mis en place son conseil d’administration. Dans la même perspective, le Mouvement Syndical Guinéen dispose d’une coordination générale réunissant en son sein l’ensemble des centrales syndicales du pays.
Par ma voix, la Guinée exprime sa gratitude envers le Bureau International du Travail (BIT) pour son appui constant, grâce auquel la Republique de Guinée renforce le dialogue social tripartite en élaborant, notamment et pour la première fois, une Charte Nationale du Dialogue Social, fruit du consensus de toutes les parties prenantes.

 

Monsieur le Président,

 

Dans ce monde en pleine mutation, la mise en œuvre de l’ambitieux programme présenté par le Directeur Général du BIT, axé sur le nouveau contrat social et la justice sociale, nécessite la mobilisation de tous. Nous devons orienter nos actions vers des politiques plus inclusives, durables et respectueuses de l’équilibre environnemental pour préserver le socle du travail décent pour les générations futures.
Monsieur le Président,
Monsieur le Directeur Général,
Distingués délégués,
Pour conclure, je voudrais renouveler les remerciements du Gouvernement et des partenaires sociaux de mon pays à l’endroit de Monsieur le Directeur Général du BIT et l’assurer du soutien de la République de Guinée dans sa vision des réformes de l’OIT.

 

Je vous remercie pour votre aimable attention.

Officielle : les résultats du Groupe 2 sont disponibles

Le Ministère du Travail et de la Fonction Publique a le plaisir d’informer les candidats du groupe 2 que les résultats sont désormais disponibles sur les différents canaux de Communication officiels du Ministère du Travail et de la Fonction Publique.

 

Ci-dessous les résultats :

 

* La Primature

 

Resultats-Groupe2-Primature

 

* Le Ministère du Travail et de la Fonction Publique

 

Resultats-Groupe2-MTFP (1)

 

* Le Ministère de la Pêche et de l’Économie Maritime

 

Resultats-Groupe2-Ministere-Peche (1)

 

* Le Ministère des Transports

 

Resultats-Groupe2-MTransports

 

* Le Secrétariat Général du Gouvernement

 

Resultats-Groupe2-SGG

 

* Le Secrétariat Général des Affaires Religieuses

 

Resultats-Groupe2-SGAR

 

 

 

 

Service Communication et Relations Publiques